Accueil

smiley : regular_smile Oui, encore un peu!

 C'est la dernière pub "Martini" qui m'a inspiré  cet article. En substance elle dit ceci(+/-):

 

Ce n'est pas l'argent qui fait la richesse mais le temps!

J'ai toujours couru après ma vie, sachant que le temps était compté et je continue encore et encore tant que je le peux, qu'importe l'age puisque j'ai des passions qui m'occupent, me préoccupent.

J'ai la chance de pouvoir me coucher tard et me lever tôt(disons +/- minuit->06h00) pour avoir la conscience de l'instant, pour voir ou revoir le plus de choses possibles, pas n'importe quoi mais celles que j'aime.

Je suis riche de ça , c'est sur. Aujourd'hui j'ai encore un an de plus mais je m'en fous de ces dates placées comme de sinistres rappels, comme  des barres d'un 110 mètres haies sans fin.

Et pour finir comme je n'ai pas de Dieu pour me promettre je ne sais quelle histoire, je remercie Tengri, le "ciel bleu éternel" de la croyance chamaniste pour le temps passé et à venir.

 

Ps: je ne suis pas chamaniste, mais c'est la seule croyance qui trouve grâce à mes yeux, principalement dans des formulations comme "toute chose est liée",etc...

lundi 31 octobre 2016 à 11h15 par serge | # | 3 commentaires

smiley : regular_smile Rebelote? (source trends-tendance(belgique))

Deutsche Bank, un nouveau Lehman Brothers... en pire ?


Un parfum de crise flotte sur la planète finance. En cause: les inquiétudes autour de Deutsche Bank. Certains voient dans la grande banque allemande un nouveau Lehman Brothers, dont la faillite a déclenché le tsunami financier de 2008. 

 

Tombera, tombera pas ? Autrefois fleuron de l'économie allemande, Deutsche Bank, un des plus importants géants bancaires de la planète finance par la taille de son bilan (1.600 milliards d'euros) et l'éventail de ses activités aux quatre coins du monde, n'en finit plus de s'effondrer en Bourse, plombée par les inquiétudes grandissantes sur son état de santé. Le titre a perdu plus de la moitié de sa valeur depuis le début de l'année, pour se négocier aujourd'hui autour des 10 euros, contre plus de 110 euros avant la crise financière de 2008. Résultat, Deutsche Bank ne pèse plus en Bourse que 15 milliards d'euros. Incroyable : la " petite " banque belge KBC et ses 20 milliards d'euros valent aujourd'hui plus que tout le groupe allemand en Bourse. Nombreux sont ceux qui ne peuvent s'empêcher de repenser à la catastrophe financière du 15 septembre 2008, lorsque fut brutalement annoncée la faillite de Lehman Brothers, l'une des plus grandes banques d'investissement américaines.

 

OUUIIIIIIIEEEEE!!!!!!!!!!!!!

Si intéressé, lire la suite sur Trends-tendance(économie).

mercredi 26 octobre 2016 à 14h04 par serge | # | 9 commentaires

smiley : regular_smile Souvenir d'une tranche de vie.

 

Conversation mondaine, un peu avant minuit.

La table, au début bien dressée, perd peu à peu de sa superbe sous l'encombrement des bouteilles vides de Veuve Clicquot-Ponsardin demi-sec oblige et de Saint-Emillion "grand cru".
Jeanne Moreau chante Brassens, prélude à Jean Ferrat, que le jour couleur d'orange proche n'effraie pas, Apollinaire m'en est témoin, sous l'oeil pétillant mais toujours d'encre de Madame de Piti-caillou.

Le repas se termine et arrive l'heure du sacro-saint dessert.
Ne pouvant masquer plus longtemps son impatience, Madame me demande:
"Alors, mon ami, serez vous le jouet ce soir?"
Après une brève pensée pour Pierre Richard, couverte par un sourire gourmand:
"je suis votre serviteur, Madame."

Ce matin à mon réveil, Madame dormait profondément quoique agitée de soubresauts nerveux. J'ai remonté délicatement les draps au-dessus de son épaule tout en déposant un baiser sur sa joue. C'est avec un peu de tristesse que mon regard s'est attardé sur les deux petits trous rouge-mauves qui paraient son cou toujours gracieux.

Serge 25/12/2008 (c)

samedi 17 septembre 2016 à 11h46 par serge | # | 9 commentaires

smiley : regular_smile SEUL.

"On naît seul, on vit seul, on meurt seul. C'est seulement à travers l'amour et l'amitié que l'on peut créer l'illusion momentanée que nous ne sommes pas seuls."

 

Orson welles

 

Cette citation est-elle encore d'actualité aujourd'hui alors que le monde entier est "connected" et que certains affichent par exemple cinq cent "amis" ou "suiveurs" ou que sais-je encore?. Mes vrais "amis", je peux les compter sur le doigts d'une main, comme les vrais "amours" d'ailleurs et cela vaut pour toute une vie. Mes passages sur facebook et autres n'étaient, dans mon cas, que des alibis modernes pour exprimer mon narcissisme et gonfler mon ego(si c'était encore possible). Mis à part l'aspect commercial, rester connecté et envoyer sans relâche des textos, des photos, etc..., pour "partager"..., pour recevoir des "j'aime", des "bisous", etc, c'est prolonger, encore et  encore, cette "illusion momentanée" exprimée par Welles de peur de devoir accepter cette implacable réalité.   

samedi 17 septembre 2016 à 02h14 par serge | # | 6 commentaires
 
Hébergé par karmaos.com